L'Etat français se met au cloud

L'Etat français se met au cloud

La France est en retard dans l'utilisation du Cloud par rapport à l'Europe.

12% des entreprises d'au moins 10 personnes implantées dans l'Hexagone ont acheté des services de cloud computing en 2014, contre 19% en moyenne en Europe.

Le lundi 27 juillet, orange a annoncé dans un communiqué avoir été choisi par l’État pour s’occuper de la mise en œuvre, la gestion et l’exploitation de son cloud public pendant deux ans.

L'opérateur fournira aux ministères ainsi qu'à certains établissements publics de la puissance informatique et du stockage à la demande, qui permettra à ces organisations de développer des projets de développement agile, d’Open Data et de big data. Pour rappel, le cloud permet l'accès à des ressources numériques dont le stockage est externalisé sur plusieurs serveurs.

Côté hébergement, les données seront stockées dans les datacenters d’Orange en France, reliés par le Réseau Interministériel de l’Etat (RIE), dont Orange est un des fournisseurs.

Le contrat de service précise qu’Orange doit permettre aux applications « d’être résiliantes dans un cadre multi-datacenters et multi-hyperviseurs », et de « communiquer soit par le réseau Internet soit par le RIE de façon totalement sécurisée ». Le prestataire devra en outre « développer des catalogues d’image permettant le déploiement rapide de nouveaux usages » et « développer des composants évolués dits « as a service » comme Hadoop as a Service, Firewall as a Service, Load Balancer as a Service, etc… ». Le contrat ne porte donc pas uniquement sur de la fourniture d’IaaS, mais bel et bien sur ce qui ressemble à un PaaS.

« Avec ce nouveau contrat, Orange Business Services renforce son rôle de partenaire de la transformation numérique de l’État », estime l’opérateur dans son communiqué.

Related

Tags

Categories

Actualité

Share

Comments

  • Je ne m’étonne pas de ces statistiques vu que tous mes proches ont adopté les services des serveurs externes. C’est assez normal car les entreprises font de moins en moins confiance à la sécurité des données stockées directement sur leur PC. En effet, les données peuvent être perdues sans qu’on s’y attende.
    10/09/2015 08:27:24 Reply
  • Voilà pourquoi la France figure parmi les principales cibles des hackers, et ce malgré les nombreuses dispositions prises par la Cnil. Cela dit, si de nos jours, les pirates arrivent même à investir les appareils électroniques, personne n’est finalement à l’abri des actes malveillants alors le mieux c’est de prendre toutes les mesures préventives nécessaires.
    26/08/2015 04:46:35 Reply

Post a Comment

Catégories
Tags
Archives
Les TOP articles
script type="text/javascript" src="https://maps.google.com/maps/api/js?sensor=false">